Vous êtes dans : Accueil > Agir > Préserver la biodiversité > Plan d'action en faveur de la biodiversité domestique

Plan d'action en faveur de la biodiversité domestique

Les races bretonnes, parmi lesquelles on compte les vaches Bretonne Pie Noir, Armoricaine, Froment du Léon, les moutons d’Ouessant, Belle-Ile et Landes de Bretagne, la chèvre des fossés, le Porc blanc de l’Ouest, la poule Coucou de Rennes ou l’abeille noire d’Ouessant, constituent l’une des
richesses de la biodiversité au même titre que les espèces sauvages. Elles ont failli disparaître dès la révolution agricole puis à l’heure de l’agriculture productiviste d’après-guerre. Il ne restait par exemple que 310 vaches bretonnes Pie Noir en 1976. Elles sont 11 races de Bretagne à connaître aujourd’hui un réel renouveau.

POUR EN SAVOIR +

Le domaine de Menez Meur

Le site de la fédération des races de Bretagne >

www.races-de-bretagne.fr

Autres sites à consulter >

www.inra.fr

www.inst-elevage.asso.fr

www.bretonnepienoir.com

De la conservation à la valorisation

Leur sauvegarde est un enjeu à la fois culturel, biologique, gastronomique et économique. Le Parc d’Armorique est engagé depuis les années 1990 dans la conservation des races domestiques bretonnes aux côtés des éleveurs réunis en associations. Le Domaine de Menez Meur à Hanvec est le fer de lance de cette mission : toutes les races de vaches, moutons, chèvres et porcs y sont élevées en vue de leur diffusion vers des élevages et présentées au public. La plupart d’entre elles connaissent aujourd’hui un regain d’intérêt et certaines trouvent de plus en plus leur place dans des systèmes de production économiquement viables. Les éleveurs et professionnels qui font le choix des races locales bretonnes, travaillent dans le respect de leur environnement, tout en cultivant la différence culturelle régionale. La majorité d’entre eux fonctionne en circuit court : ils produisent, transforment et commercialisent leurs produits à la ferme ou sur les marchés locaux.

Une fédération pour les races domestiques bretonnes

En 2011, les éleveurs des 11 races bretonnes se sont rassemblés pour créer la Fédération des races de Bretagne afin d’ouvrir de nouvelles perspectives pour une agriculture bretonne moderne et diversifiée, respectueuse des bêtes, des hommes et de l’environnement. La Fédération mutualise leurs actions de promotion, de transmission de savoir-faires et d’appui aux éleveurs. Elle travaille en partenariat avec le Parc d’Armorique qui poursuit aujourd’hui son action conservatoire et pédagogique au Domaine de Menez Meur, tout en continuant à expérimenter la gestion des espaces naturels par le pâturage des races locales et en initiant de nouvelles actions tournées vers la biodiversité végétale.

Le Parc assure les missions de promotion, de sensibilisation, voire d'appui aux éleveurs par la vente d'animaux. L'élevage de Menez Meur est présent aux concours agricoles régionaux à nationaux où il est régulièrement primé. De plus, son cheptel est mis à profit pour entretenir les milieux naturels présents sur le domaine, montrant clairement la complémentarité des approches liées à la préservation des biodiversités sauvage et domestique.

 

 

eZ publish © Inovagora