Vous êtes dans : Accueil > Agir > Préserver la biodiversité > Trame verte et bleue

Trame verte et bleue

© GPO

Engagement phare du Grenelle de l'Environnement en matière de biodiversité, la trame verte et bleue est une démarche qui vise à maintenir et reconstituer un réseau d’échanges pour que les espèces animales et végétales puissent communiquer, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer, bref assurer leur survie. Les populations d’êtres vivants sont souvent dispersées, et les échanges entre populations d’une même espèce sont nécessaires pour assurer leur pérennité.

EN SAVOIR+

Télécharger la lettre d'info sur la trame verte et bleue

C’est quoi la trame verte et bleue ?

La trame verte et bleue est constituée par les espaces naturels et les «corridors écologiques», c’est à dire les liaisons qui relient ces espaces entre eux pour la circulation des espèces et leur survie..

VERTE  car constituée de grands ensembles naturels et de corridors les reliant ou servant d’espaces tampons: boisements, haies, landes, etc.

BLEUE  car formée des cours d’eau, zones humides et plans d’eau ainsi que des espaces naturels en continuité de ces rivières et plans d’eau.

 

La Trame verte et bleue, biodiversité remarquable et ordinaire

En complément des politiques fondées sur la connaissance et la protection d'espèces et d'espaces remarquables, la Trame verte et bleue prend en compte le fonctionnement écologique des espaces et des espèces dans l'aménagement du territoire, en s'appuyant en particulier sur la biodiversité ordinaire.

 

© Y. Chérel

Un outil d'aménagement du territoire

Si la Trame verte et bleue vise en premier lieu des objectifs écologiques, elle permet également d'atteindre des objectifs sociaux et économiques, par le maintien de services rendus par la biodiversité (production de bois énergie, pollinisation, bénéfices pour l'agriculture, amélioration de la qualité des eaux, régulation des crues...), par la mise en valeur paysagère et culturelle des espaces qui la composent (amélioration du cadre de vie, accueil d'activités de loisirs...), mais aussi par les interventions humaines qu'elle implique sur le territoire (ingénierie territoriale, mise en valeur, gestion et entretien des espaces naturels, etc.).

Le Parc s'engage pour la trame verte et bleue depuis plusieurs années en menant des actions d'inventaire des principaux corridors, en fonction des habitats des espèces à enjeux sur son territoire. Il réalise notamment des inventaires du bocage à l'échelle des communes pour permettre l'intégration des talus et des haies dans les documents d'urbanisme.

Le Parc a travaillé sur la définition de la trame verte et bleue à l'échelle de son territoire en s'articulant avec les démarches entreprises à l'échelle régionale (schéma régional de cohérence écologique) et locale (documents d'urbanisme et SAGE).

Aujourd’hui, dans le cadre d’un programme de développement rural pour la Bretagne, le Parc pilote une mission d’identification de la Trame Verte et Bleue sur son propre territoire,  grâce notamment au cofinancement de l’Europe et de la Région Bretagne.

Ainsi, le Parc se positionne comme le relais des politiques nationales pour son territoire et fera aboutir sa mission par l’élaboration d’un plan d’action à destination de tous les acteurs .

Le caractère participatif et concerté de ce projet sera souligné par différents temps d’échanges et la diffusion de brèves quant à l’avancement de l’étude.

 

 

eZ publish © Inovagora