Vous êtes dans : Accueil > Agir > Soutenir l’économie durable > La Charte Forestière du Parc d'Armorique > La Charte Forestière de Territoire du PNR d'Armorique

La Charte Forestière de Territoire du PNR d'Armorique

© Mickaël Toullec

Dans sa charte « Pour des paysages choisis », Le Parc d'Armorique a proposé une orientation forestière intitulée « Organiser la multifonctionnalité des espaces forestiers », en concertation avec l’ONF (Office National de Forêts), le CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière) et les services de l’Etat.

POUR EN SAVOIR +

Documents à télécharger

CONTACT

Louis-Marie GUILLON

Chargé de mission agriculture forêt

Tel. : 02 98 81 90 08

Cette orientation s’appuie sur 3 objectifs :

>  Maintenir une forêt de production en valorisant la qualité de bois d’œuvre résineux (Epicéa de Sitka, Douglas et Mélèze) et contribuer ainsi à l’effet « puits de carbone »
 >  Valoriser localement les produits forestiers de moindre qualité par la structuration de la filière bois énergie
 >  Réorganiser la couverture géographique des espaces forestiers plantés, afin de maintenir et restaurer les écosystèmes d’intérêt patrimonial, mais également de rétablir l’originalité de structure s paysagères

Conscient de la nécessité de se rapprocher des acteurs socio-économiques forestiers (propriétaires, exploitants, experts, entreprises …), le Syndicat Mixte du Parc a opté pour la construction d’une « Charte Forestière de Territoire », associant par définition l’ensemble des intéressés à l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme spécifique d’actions forestières.

Depuis mars 2012, 18 organisations représentatives de la forêt et de filière bois se sont impliquées dans l’élaboration de cette Charte Forestière Territoriale, sous l’égide du Parc d’Armorique, du CRPF et de l’Association Bretonne Interprofessionnelle ABI-Bois, à travers des réunions de travail et des visites de site.

Le projet, aujourd’hui en voie d’achèvement, est construit autour de 4 enjeux prioritaires conformes aux objectifs du Parc :

>  Pérenniser et renforcer les ressources forestières
 >  Contribuer au développement des filières territoriales valorisant le bois local
 >  Prendre en compte les données de l’environnement et du paysage
 >  Assurer une mise en œuvre partenariale, s’appuyant sur la concertation mutuelle, la formation des acteurs et l’information du public

Retour au sommaire

eZ publish © Inovagora