Vous êtes dans : Accueil > Découvrir > La diversité culturelle > Les costumes traditionnels

Les costumes traditionnels

POUR EN SAVOIR +

Téléchargement >

Les coiffes du Parc

Le Parc, à la croisée de plusieurs terroirs traditionnels, offre sur son territoire une large diversité de costumes traditionnels.

Le costume traditionnel a plusieurs fonctions : il protège le corps contre les intempéries, permet de respecter les préceptes religieux concernant la pudeur, donne des repères géographiques et sociaux (la qualité des tissus et le nombre d'ornementations précisent le rang social) et offre aux individus la possibilité de se distinguer au sein du groupe social par la qualité et l'originalité de leur mise.

Le port du costume s’inscrit dans un calendrier. L’habit de travail est sans fioritures, souvent usé et rapiécé alors que l'habit du dimanche permet de se rendre à l'église avec une certaine dignité.

A l'occasion des cérémonies sociales (mariages, baptêmes…) on revêt l'habit de cérémonie, le plus prestigieux, qui met en évidence des éléments précieux (boutons d'argent, châles, montres, bijoux ..) appartennant au patrimoine familial. Les enfants changent de costumes quand ils deviennent adultes (vers douze ou treize ans).

Le costume traditionnel a connu une évolution rapide. C'est la Révolution qui libère les costumes régionaux des lois somptuaires et permet leur développement. Si l'on explique difficilement certaines évolutions du costume, d'autres ont une signification :

  • certaines personnalités locales ont fait évoluer le costume de la paroisse en créant une nouvelle coiffure ou en imaginant un élément décoratif
  • il dépend des courants commerciaux nationaux : les foires et pardons ont diffusé de nouveaux tissus venus d’ailleurs
  • Les guerres mondiales ont transformé le costume en habit de deuil imposant une vision tronqué du costume breton.

eZ publish © Inovagora