Vous êtes dans : Accueil > Découvrir > Le patrimoine naturel > Milieux remarquables > Forêts

Forêts

La Bretagne, et encore plus le Finistère, ne sont pas réputés pour leur superficies forestières. Pourtant le territoire du Parc abrite quelques beaux massifs de feuillus autochtones, notamment la forêt du Cranou, la forêt d'Huelgoat ou les forêts de pente des bords de l'Aulne.

Il s'agit là de hêtraies, caractéristiques des régions de l'ouest, bien arrosées et à hivers doux. Le sous-bois est composé d'if, de houx, de fragon, de myrtilles... et d'une belle diversité de mousses. De nombreux lichens et polypodes poussent également sur les arbres.

Des hêtraies-chênaies préférant les sols moins acides peuvent également se rencontrer, où apparaissent alors chèvrefeuille, mélique uniflore, euphorbe des bois ou encore sceau de Salomon multiflore.

A noter également la présence d'habitats forestiers bien particuliers, souvent présents sur des surfaces réduites : c'est le cas des forêts alluviales , des forêts de pente, des tourbières boisées ou des «vieilles chênaies des îles britanniques».

Pour ce dernier, les experts botanistes européens ont longtemps considéré que cette formation végétale n'existait que sur les îles britanniques. A l'échelle nationale, des prospections plus approfondies ont toutefois confirmé sa présence dans trois localités bretonnes, dont deux situées dans le Parc (les monts d'Arrée et le massif du Menez Hom). De fait, cet habitat forestier est considéré comme exceptionnel en France ! Ces forêts très particulières sont caractérisées par un micro climat frais et humide, une dominance du chêne et une profusion de mousses, lichens et fougères en sous bois, sur les roches ou les arbres (épiphytes). Cette végétation à la fois très aérienne et luxuriante, créée des ambiances à nulles autres pareilles.

Retour

eZ publish © Inovagora