Vous êtes dans : Accueil > Découvrir > Les paysages > Les monts d'Arrée

Les monts d'Arrée

Culminant à près de 400 mètres, la chaîne des monts d'Arrée compte parmi les sommets les plus hauts de Bretagne, offrant des points de vue grandioses sur les paysages environnants. Caractérisées par un profil de pointes rocheuses, tranchant avec la rondeur des reliefs voisins, ces «terres froides» s'adoucissent jusqu'aux «terres chaudes» bocagères, où se côtoient la tradition d'élevage viande et la modernité de l'élevage laitier.

Milieux typiques des monts d'Arrée, les landes à bruyères et à ajoncs marquent la perception des paysages armoricains et témoignent de l'action de l'homme sur son milieu.

Ce secteur est également marqué par la présence du schiste, utilisé pour les bâtiments ou dans les champs, rappelant un mode original de construction montagnard.

De nombreux fleuves côtiers prennent leur source dans ce secteur et s'inscrivent dans le territoire par de larges vallées entourées de prairies alluviales succédant à des gorges abruptes, aux flancs boisés et au lit chaotique.

L'ambiance de campagne intérieure est marquée par une succession de prairies pâturées et de haies bocagères. Assez peu de grandes cultures viennent rompre l'aspect très boisé des points de vue, alors même que les massifs forestiers restent assez rares en dehors des bois de résineux sombres et monotones, plantés dans la seconde moitié du XXe siècle. Mais les forêts feuillues se distinguent par leur notoriété : forêt de la combe du Nivot, du chaos du Rusquec ou forêt du Cranou dont les hêtres ont longtemps alimenté les chantiers navals brestois.

Retour

eZ publish © Inovagora