LE guide

Ces derniers mois nous ont montré combien il était nécessaire de questionner notre action individuelle et collective au sein de la société : nos modes de consommation, notre travail, nos loisirs, notre manière de nous déplacer et voyager, notre impact sur la nature, notre engagement citoyen pour faire vivre nos territoires ruraux… Dans ce moment de transitions, il est important de soutenir les entreprises autour de chez soi, favoriser le réflexe « local » dès que possible, soutenir les initiatives. Habitant ou visiteur, LE guide éditer par le Parc vous propose quelques pistes, à vous de saisir celles qui résonnent avec vos valeurs, les mettre en œuvre, ou les amplifier dans votre quotidien ! Retrouvez ici tous les contacts utiles.

S’approvisionner à près de chez soi

En direct à la ferme

Comme méthode d’approvisionnement, il n’y a pas plus court ! Des plateformes répertorient les éleveurs engagés en vente directe et les points de vente :
produits-locaux.bzh
bienvenue-a-la-ferme.com
bonplanbio.fr
dicimeme.bzh

Une carte interactive est proposée par la communauté de communes Presqu’île de Crozon-Aulne maritime.

Les Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) sont aussi un bon moyen pour s’approvisionner local.
Trouvez une AMAP.

Allons au marché

Pour s’approvisionner localement, il y a bien entendu les marchés de plein vent qui réunissent des producteurs et transformateurs locaux.
Les marchés sur le Parc d’Armorique

Commander en ligne

C’est un service en pleine expansion : la commande en ligne permet de faire ses emplettes de chez soi, quand on veut, sans contrainte d’horaires. Certains professionnels proposent même la
livraison à domicile. Retrouvez ce service sur les site internet :
La Ruche qui dit oui
Mangeons local en Bretagne
Menez Bio
Cagette.net
Les fermiers de la presqu’île

L’agneau du Parc : une production engagée

La marque Valeurs Parc naturel régional distingue des entreprises et des activités engagées pour leur territoire, la préservation de l’environnement et le bien-être des hommes et des femmes. Une soixantaine de professionnels sont aujourd’hui référencés. Quatre d’entre eux sont spécialisés dans l’élevage d’agneaux.

Les épiceries paysannes

Les producteurs choisissent également de se regrouper pour ouvrir un point de vente. Il existe sur le territoire du Parc 4 magasins de ce type.

Et si on adoptait le zéro déchet ?

La vente en vrac est une pratique qui se développe partout sur le territoire du Parc via des commerces ou des épiceries ambulantes :
Les p’tites graines
Pleyben, Les pots éthiques
Saint-Rivoal, épicerie Ty Reuz
Le Faou, Les Faou de vrac
Daoulas, Biomonde

Au restaurant aussi on mange local !

De nombreux restaurants mettent un point d’honneur à utiliser les produits locaux, à valoriser le terroir et la gastronomie bretonne. Certains professionnels se sont regroupés autour d’une charte de qualité comme les Restaurateurs Pointe Bretagne ou encore le titre de Maître restaurateur.

Quelques adresses :
L’Hôtel de France – Le Quai des saveurs et Le Thalassa (Camaret-sur-Mer)
L’Hostellerie de la mer (Crozon)
La Blanche Hermine (Pleyben)
Le Relecq (Plounéour-Menez)
Le Sénéchal (Scrignac)
L’Auberge du Menez (Saint-Rivoal)

L’Ar Vro – Comptoir paysan

Deuxième saison pour le comptoir paysan Ar Vro ! La famille Kerangueven, éleveurs de races bretonnes en agriculture biologique, vous y fait déguster les produits de la ferme (assiette paysanne). Vous pouvez également acheter les produits.
Renseignements au 02 98 26 93 50

Pensez aux monnaies locales !

Deux monnaies sont présentes sur le territoire du Parc : Heol sur le Pays de Brest et Buzuk, du Pays de Morlaix, qui se développe aussi dans les monts d’Arrée.


Agir pour la convivialité et la proximité

Le dernier commerce du bourg

Il existe de nombreuses solutions qui permettent de concilier le « manger local » et la vie de tous les jours. Les commerces de proximité en font partie. Découvrez ceux des bourgs du Parc.

Un café et pas que…

Autres lieux à consommer sans modération : les cafés associatifs ou les bistrots-épiceries de village. Lieux de maintien du lien social, ils accueillent spectacles et concerts et sont une vitrine pour les productions alimentaires locales.

À découvrir :
La route du lin (Commana)
Café Pen Kaled du Kermeur (Plougonven)
Goasven (Logonna-Daoulas)
Les Voyageurs (Lanvéoc)
O p’ti Boneur (Botmeur)
Le Mélar dit à Locmélar, commune qui jouxte le Parc

Le coworking : une autre façon de travailler

Les espaces de coworking sont des espaces de travail partagés flexibles.

CoworPik à Crozon existe depuis maintenant trois ans, et a également développé une boutique de créateurs.

Des espaces de travail partagés publics existent aussi au 1er étage de la mairie de Plougonven, à Crozon et à Landivisiau (La Sphère).

Et à l’Hôpital-Camfrout, l’espace créatif CRAFT propose une boutique, des ateliers et espaces de travail partagés.

Je répare et ça repart !

Les Répar’Acteurs sont un réseau d’artisans réparateurs d’objets en tout genre : électroménager, informatique, retouche/couture, ameublement, mobilier, cordonnerie, bijouterie. Ces professionnels sont de véritables acteurs de la réduction des déchets !
Annuaire sur www.crma.bzh

Pensez aussi aux ateliers participatifs pour apprendre à réparer soi même des objets du quotidien !

La savonnerie de Camaret-sur-mer
Nathalie Hornesch a participé à la deuxième campagne de soutien aux initiatives locales lancée par le Parc. Elle fabrique des savons par saponification à froid avec des produits naturels. Ce procédé permet d’obtenir des produits adaptés aux peaux les plus sensibles. Retrouvez-la sur les marchés de la presqu’île. La savonnerie de Camaret

Trois autres savonneries existent sur le territoire du Parc :
Be Cosmetics à Sizun
Bili savonnerie à Brasparts
Chez Louise d’Ouessant à Ouessant


Découvrir les savoir-faire artisanaux

L’excellence avec les artisans d’art

Ces artisans sont des professionnels d’excellence, qui, pour certains d’entre eux, exercent un métier devenu rare. Nombre d’entre eux aiment faire découvrir leurs univers, leurs métiers et technicités à travers des circuits thématiques, des ateliers d’initiation, des visites d’ateliers, organisés tout au long de l’année.
La marque Valeurs Parc naturel régional met en avant des professionnels qui maîtrisent des techniques et savoir-faire et sont vigilants sur l’origine des matériaux utilisés, les aspects environnementaux, la gestion des déchets de l’activité. La marque donne ainsi une nouvelle visibilité à ces métiers présents sur le territoire du Parc. N’hésitez pas à aller à leur rencontre !

Les artisans d’art marqué Valeurs parc naturel régional

D’autres idées de boutiques ou de galeries

Ces artisans se rassemblent aussi en collectif au sein d’un même lieu (boutique, galerie).
L’atelier-boutique CRAFT à L’Hôpital-Camfrout
L’Art et création à Daoulas
BoutyPic à Crozon
Le Moulin du chaos à Huelgoat
L’École des filles à Huelgoat
La galerie Méandres à Huelgoat
Le quartier des artistes à Camaret-sur-mer
Le chemin des créateurs d’Ouessant

L’atelier sellerie Caval’Lêr
Sélectionné pour participer au deuxième Appel aux initiatives du PNRA, l’Atelier Caval’lêr fabrique, répare le matériel équestre toutes disciplines. L’atelier s’est agrandi pour développer la partie cheval de trait de plus en plus utilisé dans les domaines agricole et forestier. Basée à Argol, cette sellerie-bourrellerie porte également un projet de centre de formation.
Caval’lêr


Jardiner, rénover éco-responsable

Valoriser les ressources locales

Dans les projets d’entretien et d’amélioration de sa maison, ou dans son jardin, il est possible de valoriser les ressources locales, par autoconstruction ou avec l’aide d’un professionnel.

Il existe en Bretagne une véritable filière économique locale du bois. Par exemple, Koad an Arvorig met en avant le bois d’oeuvre local en circuits courts et valorise les métiers et savoir-faire.
koad-an-arvorig.org

Pour la pierre, il est possible de réutiliser des matériaux pour rénover ou construire de petits ouvrages. Pour la restauration de bâtis anciens et traditionnels, l’association Tiez Breiz conseille et accompagne particuliers et professionnels. L’association Charte Patrimoine – Métiers
du bâti ancien en Bretagne fédère des professionnels de la restauration du bâti ancien.
tiez-breiz.bzh
chartepatrimoine.bzh

Se faire aider dans ses projets

Pour vous accompagner dans vos projets de rénovation, des conseils peuvent être apportés sur les économies d’énergie avec les agences locales de l’énergie ou sur les projets d’aménagements avec le CAUE du Finistère.
Permanences à la Maison du Parc au Faou

Au jardin, au potager ou sur son balcon

Que ce soit pour le potager, pour fleurir son jardin ou encore pour planter arbres et arbustes, il est possible de trouver son bonheur sur le territoire du Parc auprès de producteurs détaillants :

Les Serres de Prospel (également producteur de fraises, Crozon)
La Pépinière des 3 rivières (Le Faou)
Mille et une plantes (production AB, Sizun)
Les Pépinières de St-Eloy (St-Eloy)
Les Serres du Cranou (Hanvec)
Sous un arbre perché (Guerlesquin, spécialisé dans les plantes d’ombre, hydrangea)
Les Serres de Penfrat (St-Ségal)
Les Arbres du monde (parc botanique et pépinière de plantes rares, Huelgoat).

Aider la biodiversité

Préserver la biodiversité n’est pas que l’affaire de spécialistes, c’est l’affaire de tous !
Retrouvez de nombreux conseils et astuces dans le guide «Accueillir la biodiversité», publié par le Parc.

Les Maisons du Parc

Se balader dans la nature, observer, découvrir… Avec les Maisons du Parc, pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour jouer les explorateurs.

Domaine de Menez Meur

Écomusée d’Ouessant


Faites le plein de culture

Musées et sites culturels

Entre nature et culture, histoire, ethnologie, savoir-faire à expérimenter et rencontres passionnantes, les sites culturels du territoire sont à découvrir et redécouvrir.

Na manques pas également le Musée des Phares et Balises à Ouessant, l‘Abbaye de Daoulas et le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine « Les Enclos » à Guimiliau

Et si on lisait ?

Les livres sont des passeports incontournables pour l’aventure, la culture, l’émerveillement. Des professionnels sont vos guides dans cet univers à explorer et accessible à tous. Les librairies vous ouvrent leurs portes. Les bibliothèques et médiathèques sont aussi des lieux incontournables. Et si vous vous laissiez tenter ?
biblio.finistere.fr

Le monde des livres, ce sont aussi des maisons d’édition locales de grande qualité :
Locus Solus à Chateaulin
Skol Vreizh à Morlaix
Coop Breizh à Quimper
Les éditions Buissonnières à Crozon
Keit Vimp Bev à Laz

Pour rencontrer des auteurs, des éditeurs, des libraires et d’autres lecteurs passionnés, ne manquez pas les salons littéraires :
Salon international du livre insulaire d’Ouessant
Le Loup dans l’encrier au Cloître-St-Thégonnec…

Les cafés librairies

Parmi les lieux qui favorisent les rencontres et permettent souvent de consommer autrement, figurent les cafés-librairies. En plus de la vente de livres et une petite
restauration, ils mettent souvent des produits locaux en avant.

Gwennili au Faou
L’Autre Rive à Berrien
Ancrages à Landévennec
Café-librairie Le Passage à Brasparts
Sur la route à Huelgoat
Librairie Au Parchemin à Crozon

Se cultiver au naturel !

Et pourquoi ne pas se balader dans la nature et se cultiver en même temps ? Plusieurs sites vous proposent des activités entre nature et culture !

Et à la ferme ?

En plus d’aller s’approvisionner directement chez les producteurs on peut aussi y faire d’autres découvertes…Animations et visites guidées vous sont proposées à :
La Cidrerie de Rozavern (Telgruc-sur-Mer)
Le Jardin de Sarah (Dinéault)
La Ferme de Joséphine (Sizun)

Festivals

Toute l’année, bougez au rythme des fêtes et festivals dans le Parc d’Armorique !

L’accessibilité, tous concernés !

La joëlette est un fauteuil tout terrain qui permet aux personnes à mobilité réduite d’accéder aux sentiers de randonnée les plus difficiles.

L’association Addes dispose de plusieurs joëlettes pour ses randonnées dans les monts d’Arrée.

Le Domaine de Menez Meur en met une à disposition de ses visiteurs.

Le Centre nautique de Moulin Mer dispose également de barges accessibles aux fauteuils roulants et organise des séjours adaptés et des promenades à la journée.


Partir explorer

Profiter d’un bain de nature

Le Parc possède plusieurs réserves naturelles, des sites protégés ouverts au public qui se distinguent par la présence d’une faune et d’une flore rares, souvent protégés. Ces lieux sont des bulles de biodiversité à découvrir au grès des balades à faire en famille, entre amis ou en suivant les pas d’un guide.

D’autres sites sont également intéressants pour la balade et la découverte de la faune et de la flore : le circuit de la Maison de la rivière à Sizun (accessible aux personnes à mobilité réduite), le circuit de randonnée de la forêt de Landévennec avec ses vues sur la rade de Brest et les méandres de l’Aulne, le circuit du Moulin du Seigneur (Roscanvel), ou encore la tourbière du Mougau (Commana).

D’autres idées randos et balades à travers le Parc

Biodiversité fragile !

En balade, il est recommandé d’adopter les bons gestes pour préserver les espaces naturels. Évitez de cueillir les plantes protégées : photographiez-les ! Prévoyez de garder vos déchets avec vous. Respectez les autres usagers dans leur activité (cavaliers, VTTistes, etc.). Et informez-vous avant de partir : sur la météo, sur le choix de l’itinéraire et sur les horaires de marée si vous randonnez ou partez pêcher sur le littoral. Rappelons qu’il est interdit de bivouaquer dans un site classé.
Si vous vous rendez sur une île, prenez connaissance des consignes en vigueur sur ces espaces particuliers : il est notamment interdit d’emporter les galets de bords de mer ou de les déplacer. Sur Molène, découvrez l’île et sa biodiversité grâce à la Maison de l’environnement (entrée gratuite).

Le Geopark Armorique

Le Parc naturel régional d’Armorique est candidat au prestigieux label Geopark mondial Unesco. Un Geopark, c’est quoi ? C’est un espace territorial présentant un héritage géologique d’importance internationale. Et le Parc ne manque pas d’atouts. Quelques exemples remarquables de cette richesse géologique : la plage de Veryac’h et la pointe de Pen Hir de la presqu’île de Crozon, la montagne du Menez Hom, la pointe de l’Armorique, la forêt et le chaos granitique d’Huelgoat.

geopark.pnr-armorique.fr

Les petites citées de caractère

Le Label Petites Cités de Caractère valorise des communes qui possèdent un patrimoine bâti notable. Le Faou (autrefois grand port de cabotage dans la rade de Brest) et Guerlesquin sont les deux communes labellisées du Parc. Elles possèdent de nombreux joyaux architecturaux.
petitescitesdecaractere.com

A l’assaut des forts !

La presqu’île de Crozon compte de nombreuses fortifications militaires. Seize d’entre elles sont proposées à la visite à travers la Route des fortifications.

Plus d’infos sur le site de l’office de Tourisme

Découvrir les communes du patrimoine rural

Au coeur du Parc, (re)découvrez les petits villages au charme discret. Laissez-vous conter une Bretagne secrète et préservée. Vous en reviendrez envoûtés !
Sur les traces du patrimoine rural

Le label petit port d’intérêt patrimonial

Une autre façon de découvrir des communes tournées vers la mer, qui valorisent leur riche patrimoine maritime !
associationportdinteretpatrimonial.over-blog.com


Hors des sentiers battus

Les professionnels de la marque Valeurs Parc naturel régional vous offrent toute une gamme :
de loisirs sportifs accompagnés
de sorties en mer et d’activités nautiques

C’est l’un des seuls sites naturels d’escalade de Bretagne. La pointe de Pen Hir attire les amateurs de tous niveaux pour des séances au-dessus des vagues. Initiation à l’escalade, perfectionnement ou stage sont proposés par plusieurs clubs de la presqu’île : Rochablock, Bout du bloc.

Qui a dit que randonner avec les enfants, c’était l’enfer ? Avec les ânes d’Océ’âne, partir à la journée à l’assaut de la presqu’île de Crozon devient possible.

Séjourner éco-responsable !

Suivez la petite fleur !

L’Écolabel européen garantit une location dont l’impact sur l’environnement est réduit.
Deux exemples de lieux labellisés sur le territoire :
Le village vacances Apas-BTP à la pointe de Pen-Hir (Camaret-sur-Mer)
Le camping Panoramique Ty Provost (Dinéault)

En itinérance ? Privilégiez Rando Accueil !

Pour bénéficier de services adaptés à votre voyage, faites confiance au label Rando Accueil. Il identifie des hébergements touristiques
spécialisés dans la randonnée (à pied, à vélo, à VTT, à cheval, etc.), ainsi que dans les activités de découverte et les sports de pleine nature.
Découvrez le réseau Rando Accueil

La Marque du Parc

Les hébergeurs « Valeurs Parc naturel régional » vous accueillent chaleureusement et partagent volontiers leur connaissance du territoire :
Hélène et Joël dans leur camping en pleine forêt de Huelgoat, Joachim et Christine sur les rives de la rade de Brest, Caroline, David, Marie-Thérèse, Sylvette et Jean-Jacques, Urte et Rolland dans les monts d’Arrée ou encore Nadine, Sophie et Christophe, Annick et Gaël en presqu’île de Crozon !
Près de 20 campings, chambres d’hôtes, gites, logements insolites ou village vacances sont ainsi engagés dans cette démarche collective.

Et si vous partiez à cheval ?

Le centre équestre de l’Arrée (Brasparts) ainsi que Randoloisirs (Sizun) vous amènent en balade, en randonnée à la journée ainsi qu’en séjour.

La ferme équestre La Haie Du (Saint-Hernin) organise des voyages à cheval sur le territoire du Parc.

Caval & Go amène les cavaliers confirmés et en bonne condition physique en randonnée tout compris de six jours sur les crêtes des monts
d’Arrée.

Et n’hésitez pas à pousser la porte du centre équestre près de chez vous : il propose souvent des randonnées à cheval, accessibles aux débutants et aux enfants.


Des escapades insolites

Les hébergements insolites à 2 pas de chez soi

Pour un week-end ou un séjour prolongé, les hébergements insolites ne manquent pas sur le territoire du Parc. Il y en a pour tous les goûts…
Les chambres d’hôtes de Brézéhant à Commana
Les gîtes et chambres d’hôtes de Kergudon (Saint-Cadou, Sizun)
Les Troglogîtes à Brasparts
La PhilaDelphia guest house à Crozon (Morgat)
Chambres d’hôtes L’Escale au Cloître- Saint-Thégonnec

D’autres idées séjours

Les « séjours tricotés mains », concoctés par l’office de tourisme d’Ouessant
 ot-ouessant.fr

Yoga et randonnée pour un séjour ressourçant de cinq jours au centre Ti menez Are de Brasparts
 timenezare.bzh

Et pourquoi pas le Wwoofing ?

Envie de joindre l’utile à l’agréable ? Allez prêter main-forte à des agriculteurs… En échange, ils vous offriront le gîte et le couvert. Un site  internet répertorie les propositions des professionnels.
wwoof.fr

Le Parc en vélo

Vous pouvez emprunter la voie verte Vélodyssée qui traverse le Parc dans les monts d’Arrée avec de nombreux points d’intérêt . Le Canal de Nantes à Brest se parcourt aussi à deux roues au départ de Châteaulin.

Le Parc d’Armorique en itinérance

Les gestes citoyens pour son environnement

Cap sur le réemploi

Récupérer, réparer, valoriser et revendre des biens : c’est l’objectif des recycleries ou ressourceries, des lieux qui donnent une seconde vie à nos objets. Il en existe plusieurs sur le territoire du Parc :
La Ribine à Daoulas
La Recyclerie de la presqu’île
Ty Lien à Châteaulin.

Les espaces associatifs Kadhangar à St Cadou ou Goasven à Logonna Daoulas, par exemple, proposent régulièrement des opérations de réparation de vélos.

Trier au quotidien

Les consignes de tri peuvent varier en fonction des communes. Renseignez-vous si vous déménagez ou voyagez. Vous pouvez aussi alléger significativement votre poubelle en compostant les déchets organiques (ce sera obligatoire à partir de 2024).
Les communautés de communes vendent parfois à prix attractifs des composteurs et proposent des ateliers pour bien se lancer. Il existe également des plateformes où l’on peut déposer ses déchets et récupérer gratuitement du compost (Kerdanvez à Crozon). Et pour les habitations sans jardin, pensez au lombricompostage !

Trier ses déchets, c’est bien, ne pas en produire, c’est encore mieux ! On peut limiter les emballages par l’achat en vrac, en utilisant des sacs en tissu, en évitant d’acheter des produits à usage unique. Et pour aller plus loin, on peut fabriquer ses produits ménagers, ses cosmétiques, créer des meubles avec du bois de palette. Marina, de l’Effet nature (le Faou), propose régulièrement des ateliers pour débuter à CRAFT ou Les Faou de Vrac.

Rallumer les étoiles !

La pollution lumineuse est de plus en plus prise en compte. Vous pouvez aussi vous emparer du sujet en vous informant sur les impacts néfastes de l’éclairage nocturne notamment sur la faune et la biodiversité.
www.jourdelanuit.fr

Et découvrez les étoiles avec le club Arrée Astronomie Brasparts
astrosurf.com/ArreeAstronomie

Au travail, on agit !

Il est aussi possible d’agir sur son lieu de travail : s’y rendre à pied, à vélo ou covoiturer sont des exemples très concrets.
Le Parc d’Armorique propose aux habitants de louer des vélos électriques
Sur Ouestgo.fr proposez ou consultez les offres de covoiturage

Télétravailler permet également de limiter les déplacements. Autres leviers : limiter les impressions sur papier ou imprimer en recto verso, vider régulièrement sa boite mail pour éviter de faire tourner des serveurs et dépenser de l’énergie inutilement, éteindre son ordinateur à la fin de la journée ou le mettre en veille lors de pauses. On peut aussi préférer le mug pour la machine à café et s’équiper d’une gourde qui remplace la bouteille d’eau en plastique.

Faire des économies dans son logement

Réaliser des travaux de rénovation énergétique est aussi un bon moyen d’action pour l’environnement et à terme pour le porte-monnaie. Les agences locales de l’énergie conseillent et accompagnent gratuitement tout particulier dans son projet de rénovation.
Ener’gence
Alecob
Tinergie
Heol energies

Cap sur les plantes

Pour prendre sa santé en main, découvrir les bienfaits des plantes, de la cuisine saine… Capsanté à Plounéour-Ménez propose de nombreuses formations.
capsante.net

S’y mettre est un site internet développé par le Syndicat mixte d’étude pour une gestion durable des déchets du Finistère (Symeed 29). Son ambition ? Agir pour la réduction des déchets en incitant les Finistériens à adopter un style de vie durable. Ce site concentre les conseils, bonnes adresses et événements en lien avec la réduction des déchets.
symettre.bzh


Faire vivre ses patrimoine

Patrique contemporaine d’une culture traditionnelle

Quoi de mieux que la pratique pour apprendre et perpétuer une culture à la fois traditionnelle et contemporaine ? Pratiquer la danse, la musique, la lutte ou encore le breton, c’est aussi possible grâce à des associations et structures engagées pour faire vivre et partager
ces patrimoines.

Les contacts incontournables :

PÔLE ARTISTIQUE
A l’atelier du chêne à Rosnoën, l’association l’enhardie, candidate à l’appel aux initiatives du Parc en 2019, propose quant à elle des ateliers pour découvrir apprivoiser des techniques avec des artistes plasticiens du territoire.
En savoir plus la page facebook de l’atelier

Collecter et trasmettre

Le patrimoine culturel immatériel (traditions, expressions vivantes, savoir-faire… qui se transmettent de génération en génération) est fragile. Sa collecte et sa valorisation sont assurés par des musées, des écomusées et des associations comme
Bretagne Culture Diversité
Dastum

Parlez breton !

Le breton est une langue qui se vit sur le Parc ! Des sites culturels proposent des visites guidées, ateliers et supports de visite en breton
Écomusée des monts d’Arrée
Domaine de Menez Meur
Ti Menez Are

Le site internet Stal.bzh a créé un annuaire en ligne des professionnels bretonnants. Toutes les occasions sont bonnes pour parler dans  cette langue !

Apprendre tout en s’impliquant

Les chantiers nature sont de bons moyens pour se sensibiliser aux enjeux environnementaux tout en donnant un coup de main aux acteurs de terrain. Quelques exemples d’actions : chantier de lutte contre la spartine (une plante invasive), actions de sensibilisation à la pêche à pied (pour devenir ambassadeur) et comptage d’oiseaux en rade de Brest.

On peut aussi signaler la présence de mammifères marins (ObsEnMer), de requins-pèlerins (association Apecs) ou alerter en cas de bloom phytoplanctonique (Phenomer).

Deux initiatives nationales qui se déclinent au niveau local : Open sciences participatives et Vigie Nature.


Donner un coup de pouce à son projet

Entrepreneurs, associations, écoles, communes : le Parc développe son appui aux porteurs de projets sur son territoire.

Retrouvez tous les dispositifs à la rubrique Le Parc vous acompagne

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×