S’approvisionner près de chez soi

Panier automne - Martin Viezzer

Lors du premier confinement, vous avez été nombreux à opter pour la consommation locale. Nous voilà de nouveau confinés, alors gardons les bons réflexes. Le Parc naturel régional d’Armorique vous propose des pistes et des adresses pour  s’approvisionner sur le territoire. L’offre est plurielle, les modalités d’approvisionnement nombreuses. De quoi trouver son bonheur pour remplir son panier !

En direct à la ferme

Comme méthode d’approvisionnement, il n’y a pas plus court ! Aller directement chercher ses produits à la ferme a, en plus, de multiples bénéfices. Cela permet de rémunérer comme il se doit le professionnel en limitant les intermédiaires. Une question sur un produit ? Vous obtiendrez sans nul doute la réponse attendue.

Des plateformes répertorient les éleveurs engagés en vente directe et les points de vente :
produits-locaux.bzh
bienvenue-a-la-ferme.com
dicimeme.bzh

Une carte interactive est proposée par la communauté de communes Presqu’île de Crozon-Aulne maritime.

Les Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) sont aussi un bon moyen pour s’approvisionner local.
Trouvez une AMAP.

Et n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie ou à aller voir directement les producteurs autour de chez vous pour des commandes groupées plus informelles entre particuliers.


Allons au marché

Pour s’approvisionner localement, il y a bien entendu les marchés de plein vent qui réunissent des producteurs et transformateurs locaux. La plupart du temps, ces marchés sont ouverts à toutes les productions (traditionnelles, raisonnées, bio), certains peuvent être orientés bio (le marché du Run ar Puns, par exemple, le mercredi soir à Châteaulin).

Les marchés sur le Parc d’Armorique

Des systèmes de pré-commande et retrait sur le marché sont également développés via le site internet cagette.net sur certains marchés (Sizun, Hanvec, Le Faou).


Commander en ligne

C’est un service en pleine expansion : la commande en ligne permet de faire ses emplettes de chez soi, quand on veut, sans contrainte d’horaires.

Il suffit ensuite d’aller chercher sa commande directement à la ferme ou sur un site dédié (un commerce, un marché). Certains professionnels proposent même la livraison à domicile.

Retrouvez ce service sur les sites internet :
La Ruche qui dit oui
Mangeons local en Bretagne
Menez Bio
Cagette.net
Les fermiers de la presqu’île
Plusieurs points de retrait existent :  à Châteaulin, Sizun, Hanvec et Le Faou et Crozon et Telgruc-sur-mer

L’agneau du Parc : une production engagée

La marque Valeurs Parc naturel régional distingue des entreprises et des activités engagées pour leur territoire, la préservation de l’environnement et le bien-être des hommes et des femmes. Une soixantaine de professionnels sont aujourd’hui référencés. Quatre d’entre eux sont spécialisés dans l’élevage d’agneaux.


Le dernier commerce du bourg

Il existe de nombreuses solutions qui permettent de concilier le « manger local » et la vie de tous les jours. Les petits commerces et épiceries des bourgs en font partie.

Découvrez les commerces des bourgs du Parc.


Les épiceries paysannes

Les producteurs choisissent également de se regrouper pour ouvrir un point de vente. Il existe sur le territoire du Parc 3 magasins de ce type.


Et si on adoptait le zéro déchet ?

La vente en vrac est une pratique qui se développe partout sur le territoire du Parc via des commerces ou des épiceries ambulantes :
Les p’tites graines
Pleyben, Les pots éthiques
Saint-Rivoal, épicerie Ty Reuz
Le Faou, Les Faou de vrac
Daoulas, Biomonde

Le principe est simple : on vient avec ses contenants (ou l’on vous en fournit) et on prend les quantités dont on a besoin. On limite les emballages, le gaspillage alimentaire, c’est économique et écologique. Ces boutiques privilégient aussi les productions locales, voire bio.
Les produits en vrac se retrouvent également dans certains commerces traditionnels (supermarchés, supérettes).


Au restaurant, on mange à emporter et local !

Pendant le confinement, certains restaurants proposent des formules à emporter. Quand ceux-ci mettent en plus un point d’honneur à utiliser les produits locaux, on est certain de se régaler… à la maison !

Le Sénéchal (Scrignac)
L’Auberge du Menez (Saint-Rivoal)


Au jardin, au potager ou sur son balconJardinage

Que ce soit pour le potager, pour fleurir son jardin ou encore pour planter arbres et arbustes, il est possible de trouver son bonheur sur le territoire du Parc auprès de producteurs détaillants. Certains restent ouverts durant le confinement ou mettent en place des livraisons :

Les Serres de Prospel (également producteur de fraises, Crozon)
La Pépinière des 3 rivières (Le Faou)
Mille et une plantes (production AB, Sizun)
Sous un arbre perché (Guerlesquin, spécialisé dans les plantes d’ombre, hydrangea


Un livre dans le panier

Les librairies sont malheureusement fermé mais elles s’organisent pour que les livres resteent disponibles pendant le confinement : conseils par téléphone, catalogues et commandes via internet, déoôt chez des commerçants partenaires… n’hésitez pas à les contacter.

Gwennili au Faou
Sur la route à Huelgoat
Librairie Au Parchemin à Crozon

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×