Les aires éducatives

Issues d’un programme national porté par l’Office français de la biodiversité, les « aires éducatives » sont des zones de petite taille gérées de manière participative par les élèves d’une école primaire suivant des principes définis par une charte. Le Parc d’Armorique accompagne les écoles de son territoire dans la mise en place de ces projets pédagogiques.

Marine ou terrestre

Porté par l’Office Français de la Biodiversité, ce programme pédagogique et citoyen implique les élèves dans la découverte et la sauvegarde de la biodiversité en leur confiant la gestion d’un espace de nature proche de l’école.

Bien plus qu’un projet d’éducation à l’environnement, c’est un projet qui met les élèves au cœur du processus de découverte et de décision, et les rend acteurs à part entière des transitions écologiques. L’aire éducative repose en effet sur le conseil des élèves, un espace d’échange, de coopération et de décision, et sur le conseil des élèves élargi, auquel participent les élus municipaux, les riverains et usagers de l’aire éducative et tout autre acteur pouvant accompagner la démarche des élèves. Très concrètement, ils réalisent un état des lieux du site, acquièrent de connaissances, réfléchissent ensemble à la gestion de leur aire éducative et mettent en place des actions.

Pour cela, les élèves et leurs enseignants sont accompagnés d’un référent scientifique et de leur conseiller pédagogique. En Armorique, ils peuvent également bénéficier de l’accompagnement du Parc naturel, comme référent pour certaines aires éducatives, ou coordinateur, en appui méthodologique, pédagogique, scientifique ou logistique.

Aux aires éducatives terrestres et marines du dispositif national, pourraient s’ajouter des aires mixtes, actuellement en expérimentation dans la réserve de biosphère d’Iroise Unesco. Là, en effet, le Parc naturel régional d’Armorique et le Parc naturel marin d’Iroise, accompagnent les élèves d’Ouessant et Molène, pour créer des aires éducatives comportant des espaces terrestres et marins.

Les écoles investies dans les aires éducatives

Après l’école de Dinéault et de Logonna Daoulas, labélisées en juin 2020, et le collège de Sizun, en cours de labellisation, plusieurs établissements scolaires du Parc se lancent dans l’aventure des aires éducatives : les écoles de Brasparts, Daoulas et Quimerc’h et les antennes de Molène et Ouessant du collège des îles du Ponant.

La maison de la Rivière (pour les 3 classes de 6ème de Sizun), Ti Menez Are (pour Brasparts) ou encore l’association Grumpy nature (pour Quimerc’h) sont, avec le Parc d’Armorique (pour Dinéault, Logonna, Daoulas et les îles), les référents de ces premières aires éducatives.

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×