Connaissez-vous vraiment la rade de Brest ? Rendez-vous le 10 octobre pour le découvrir !

La série de rencontres lancée par le Parc naturel régional d’Armorique et l’Office français de la biodiversité en juin dernier continue. Le format change mais l’objectif reste le même : permettre à tous de découvrir les multiples facettes de la rade de Brest et les moyens d’agir aux côtés des acteurs du territoire pour la préserver. 

Reliée à l’océan Atlantique par un passage étroit qu’on appelle le goulet, la rade de Brest abrite des habitats sensibles comme les herbiers de zostères, plantes à fleurs marines ou les bancs de maërl, algues calcaires, qui permettent à un grand nombre d’espèces de se nourrir et se reproduire.

A ce titre, la partie Sud de la rade est une aire marine protégée appartenant au réseau européen Natura 2000 depuis 2004. En tant qu’opérateur de ce site, le parc bénéficie du soutien du projet Life Marha, piloté par l’Office français de la biodiversité, pour mener ses actions de préservation des écosystèmes marins.

Un marqueur fort de l’identité territoriale

La rade est aussi un espace privilégié pour de nombreuses activités professionnelles et de loisirs. Pêche, conchyliculture, sport nautique, tourisme… Les usagers de la rade, qu’ils soient professionnels ou particuliers, dépendent de son bon fonctionnement : tous ont donc un rôle à jouer dans la préservation du site et des services qu’il leur rend.

Théâtre, photo-débat, rencontres… (re)découvrir la rade autrement !

Après une première journée d’animations réparties sur toute la rade en juin, le Parc naturel régional d’Armorique et l’Office français de la biodiversité donnent à nouveau rendez-vous aux habitants et aux usagers. Les animations proposées dans le cadre des Journées de la rade #2 seront l’occasion de (re)découvrir le site de manière originale, de rencontrer les acteurs engagés pour la préservation des habitats marins et de se mobiliser à leurs côtés.

Un événement organisé dans le cadre du projet Life Marha

Life Marha (MARine HAbitats) est un projet européen lancé en 2018 pour une durée de 8 ans. Financé à 60% par l’Union européenne et piloté par l’Office français de la biodiversité, il réunit des scientifiques et des gestionnaires de sites Natura 2000 et a pour but de renforcer la connaissance, le suivi et la gestion des habitats marins. Le life Marha regroupe 12 partenaires dont le Parc naturel régional d’Armorique, opérateur du site Natura 2000 de la rade de Brest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×